AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 El Laberinto del Fauno

Aller en bas 
AuteurMessage
Anaïd
Angine Axe Vaudou
Angine Axe Vaudou
avatar

Nombre de messages : 83
Localisation : Reims, dite la Belle Endormie
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: El Laberinto del Fauno   Mar 16 Mai à 21:58

EL LABERINTO DEL FAUNO
(Le Labyrinthe de Pan)



Espagne 1944. La guerre civile est finie depuis 5 ans. Carmen, récemment remariée, s'installe avec sa fille Ofélia chez son nouvel époux, le très autoritaire Vidal, capitaine de l'armée franquiste. Alors que la jeune fille se fait difficilement à sa nouvelle vie, elle découvre près de la grande maison familiale un mystérieux labyrinthe. Pan, le gardien des lieux, une étrange créature magique et démoniaque, va lui révéler qu'elle n'est autre que la princesse disparue d'un royaume enchanté. Afin de découvrir la vérité, Ofélia devra accomplir trois dangereuses épreuves, que rien ne l'a préparé à affronter...



Ecrit et réalisé par le mexicain Guillermo Del Torro. Ce long métrage entre en compétition au Festival de Cannes 2006 . Sa sortie est prévue le 1er Novembre 2006.

Site officiel : http://www.lelabyrinthedepan.com/
(si quelqu'un parvient à y entrer, qu'il me le fasse savoir. D'ordinaire, les labyrinthes se vantent du contraire...)

_________________
Tout ce qui peut être imaginé est réel.
Pablo Picasso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://griffesdange.free.fr/index2.html
Anaïd
Angine Axe Vaudou
Angine Axe Vaudou
avatar

Nombre de messages : 83
Localisation : Reims, dite la Belle Endormie
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: El Laberinto del Fauno   Ven 3 Nov à 22:15

Un film terriblement dur et exaltant. Qui fait mal et fascine. dans lequel une femme et une enfant se donnent les moyens de continuer à vivre, face aux craintes qu'éveille l'horreur et aux rêves qu'il teinte de sang. Chacune à sa manière voit, sent et sait. Chacune se bat pour vaincre les monstres et recouvrer son droit au bonheur, sauver les êtres aimés et se sauver, l'une avec son courage, l'autre avec son imagination.
On peut dire que le thème n'est pas nouveau. Pourtant la mise en scène, les acteurs (Sergi Lopez, Aaaargh !) et l'esthétisme (certains plans sont à décoiffer Tim Burton) offrent un juste mélange de scènes violentes et d'autres au combien élégantes, toutes aussi fortes.
Pour les amateurs, de nombreuses belles évocations des personnages et éléments récurrents de contes de fées parmis lesquels le faune, l'arbre, la grenouille, les pierres, les mandragores, les princesses, les rois, les fées, les monstres, la nourriture, le grimoire, les clefs, les portes... Tous ces classiques nouvellement mis en images.
Conte pour enfants ? Pas vraiment. Bien sûr, le film provoque les émotions en jouant sur ce terrain, mais pas seulement. La majeure partie du film joue sur le vrai, ce qui met d'autant plus mal à l'aise.

Le Festival de Cannes ne l'a pas fait, alors puisqu'il le mérite honorons ce film. Et version originale espagnole...

_________________
Tout ce qui peut être imaginé est réel.
Pablo Picasso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://griffesdange.free.fr/index2.html
Pilgrim
Séraphin
Séraphin
avatar

Nombre de messages : 7
Localisation : Reims
Date d'inscription : 19/08/2005

MessageSujet: Re: El Laberinto del Fauno   Ven 3 Nov à 22:51

je ne sais pas faire de jolies phrases comme Anaîd , ni exprimer aussi bien les émotions que j'ai ressenties en regardant ce film ... mais je vais essayer nom d'une petite mandragore ... !!!
Cela commence assez joliment par la rencontre d'un étrange insecte et d'une petite fille ... attachante tout de suite cette petite nana ... la maman attend un enfant de son nouveau mari , Vidal, la cruauté faite homme .... il n'a pas une once d'amour pour son épouse , pour la fillette ou pour qui que ce soit d'ailleurs (deja ke j'aime pas sergi lopez .. alors là ... :))
On suit Ofelia dans ses aventures imaginaires et malgré la tension on s'y plait dans ce monde là ... pke le monde réel ... bon sang comme j'ai pleuré ... comme ça fait mal

Bon j'avais prévenu que je savais pas écrire ...
Je m'attendais à voir un film fantastique , merveilleux, un conte pour enfants koi ! ben c'est pas vraiment ça mais je me dis que l'imaginaire aide a supporter lé réalité parfois ... oh la la !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vost
Chérubin
Chérubin
avatar

Nombre de messages : 10
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 17/07/2005

MessageSujet: Re: El Laberinto del Fauno   Dim 10 Déc à 18:19

J'avais vu une seule bande annonce. Il y a assez longtemps.
La lumière dans la salle s'est donc éteinte et je ne savais pratiquement rien de ce qui allait se dérouler sur l'écran.

Pour mon plus grand bonheur.

Le film est fascinant. Guillermo del Toro a réalisé un petit bijou. Le bestiaire est tout simplement fantastique, si ce n'est que je reproche à certaines certains cris assez exaspérant.
Le Faune est une totale réussite. J'attendais avec impatience chacune de ces apparitions et je n'étais jamais déçu. La langue est magnifique, de même que les plans et les lieux.
Un film qui m'a vraiment fait du bien, même si la violence de certaines scènes m'a cloué sur place (la scène du début avec le fils et la bouteille).
Un réel bijou, avec ses défauts, mais surtout ses qualités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.livejournal.com/users/vost
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: El Laberinto del Fauno   

Revenir en haut Aller en bas
 
El Laberinto del Fauno
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eduardo MENDOZA - Le labyrinthe aux olives

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AiLLЄuЯS :: AlLЄ SimpLЄ :: SЄpTièmЄ ΛяT-
Sauter vers: